Accueil  |   Nos principes  |   Nos actions  |   Nos objectifs  |   Nos besoins  |   Nos donateurs  |   À propos  |     |   enFlag



Le dispensaire de Sandoway

Sandoway Resort ayant construit un très beau et pratique dispensaire avec salle de soins, salle d'attente et 2 chambres, l'AMFA a fourni l'équipement et a recruté une infirmière birmane ayant une très bonne formation générale et en réanimation. Après un démarrage progressif, le dispensaire accueille maintenant 50 malades par jour. Son but est de soigner les populations pauvres (l'hôpital le plus proche est à 30km), et d'assurer les soins d'urgence aux touristes. C'est une excellente collaboration entre Sandoway Resort et l'AMFA. Des médecins séjournant à l'hôtel aident parfois au fonctionnement.

Voici des scènes de la vie quotidienne au dispensaire :











En novembre 2006, la mise en place d'un équipement complémentaire de lits et chariots et l'arrivée de beaucoup de médicaments et des cantines d'urgence de TULIPE permettent de faire face au nombre croissant de consultants, nombre qu'il faut (hormis les cas urgents) désormais limiter. Le président a engagé une aide qui travaillait bénévolement et deux fois par semaine un chirurgien de l'hôpital de Tandwee viendra aider l'infirmière et voir les cas difficiles.

Certains cas graves dépassant les possibilités de l'hôpital de Tandwee en cardiologie et en orthopédie sont envoyés à Yangon avec l'aide de l'AMFA et de l'Hôtel. Il va falloir prévoir la formation d'une interprète pour la coordination de ces actions, qui s'occupera sans doute aussi de l'hôpital de Sittwe au nord de l'Arakan si l'amfa décide de monter cette nécessaire rénovation en 2007.

Nous avons pu constater en mai 2007 la considérable augmentation du nombre de patients à la consultation. Deux cas graves d’étranger ont été soignés avant leur stabilisation, leur hospitalisation à Tandwe et leur évacuation pour Yangon. L’échographe fonctionne bien et est régulièrement prêté à l’hôpital de Tandwee.

Petit reportage sur le dispensaire en mai 2007.

Depuis le 1er juin 2007, une deuxième infirmière birmane a pu être engagée au dispensaire par l'AMFA : ce nouvel emploi permet de recevoir désormais 70 patients par jour.

Le petit opéré cardiaque un an après.

Depuis 2008, l’équipe se compose d’une ou d’un médecin résident et de deux à trois infirmières. Les 4 dispensaires satellites, construits par l'AMFA, sont distants de 2 ou 3 heures par route ou bateau. L'’activité s’est poursuivie avec des pointes à 125 malades par jour (!) lorsqu’une mission de spécialiste est présente.

Avec les infirmières, le nombre de consultations pour l'ensemble du dispositif est d'environ 35 000 par an et TULIPE aide beaucoup pour la fourniture des médicaments.
Des médecins français et allemands viennent parfois pendant 10 jours pour soigner et former l'équipe locale. Les liens avec l'hôpital de Tandwe sont excellent et l'AMFA aide significativement cette structure hospitalière et prend en charge des malades pauvres.
ll est à noter que 2 ou 3 fois par an, une des infirmières, voire le médecin, se joignent à nos missions dans les îles de Myeik.

À la fin de l’année 2015 nous avons modifié notre équipe : il y a dorénavant deux médecins, une infirmière et une assistante. Pourquoi ? Parce que l’hôpital de Tandwe se développe très bien (les médicaments y sont désormais gratuits et des médecins locaux s’y sont installés). La moyenne des consultants à Sandoway est de 60 par jours avec des cas désormais plus compliqués car les malades savent qu’ils y trouveront des médecins qui prendront le temps de les écouter et des médicaments français.

L’hôtel Sandoway aide toujours beaucoup en entretenant le dispensaire et en logeant les médecins.

La collaboration avec l’hôpital de Tandwe est parfaite ; des missions françaises d’orthopédie et de dermatologie ont eu lieu.

En 2016 l'activité a toujours été soutenue. Nous avons modifié l'équipe : il n'y a plus qu'un médecin, une infirmière et une assistante. L'hôtel Sandoway aide moins qu'auparavant mais des clients des hôtels, contents des soins reçus, font des petits dons.

Une mission de dermatologie a eu lieu et deux missions d'orthopédie.

En mars 2017 le Pr Alain Patel, président de l'AMFA, y a effectué une mission et a pu constater l'efficacité de l'équipe et la renommée du dispensaire.

il est à noter qu'en plus des médicaments de TULIPE, l'AMFA doit acheter pour environ 800€ de médicaments par mois.


© 2017 - AMFA-France