Accueil  |   Nos principes  |   Nos actions  |   Nos objectifs  |   Nos besoins  |   Nos donateurs  |   À propos  |     |   enFlag



La Fondation Rainbow Bridge et l'AMFA à Myeick

Le 22 mars 2006 la Fondation Rainbow Bridge (Président Franck Dargent) a décidé de prendre en charge la totalité de la rénovation et de l'équipement de l'Hôpital des Enfants et des Mères de Myeik, et de participer à l'ouverture de l'hôpital (attention, sur la carte de Birmanie présentée sur ce site Myeik apparaît sous son ancien nom de Mergui).

Il s'agit de recréer cet hôpital dans l'ancien hôpital de la ville, qui date de l'époque coloniale : C'est un beau bâtiment dont la centaine de lits seront consacrés à la mère et à l'enfant (pédiatrie, gynécologie obstétrique) La photo qui suit prise en février 2006 montre le style de la construction.



Le don de la Fondation Rainbow bridge se monte à 210.000 euros. C'est l'utilisation de ce financement très important à l'échelle de la ville de Myeik que vous suivrez dans cette page, jusqu'à la fin de l'année 2006, date à laquelle les premières mères et les premiers enfants seront accueillis. Pour prendre date, voici d'où nous partons et la photographie de la maternité actuelle (février 2006)



La collecte des matériels en France, leur remise en état et la vérification de leur fonctionnement sont des opérations très lourdes. Elles sont suivies par la livraison dans les entrepots de notre partenaire NECOTRANS, l'emballage et la mise en containeur. L'ensemble de ces opérations est entièrement assuré par des bénévoles pour l'ingénierie et la main d'oeuvre et par la générosité de nos partenaires pour la location du containeur, sa manutention et son expédition et transport. Ces matériels viennent des hôpitaux de l'AP / HP ou de cliniques privées. Ils sont très soigneusement sélectionnés par des biotechniciens ou des monteurs en radiologie qui les démontent et les remettent en état. Ce sont ces mêmes techniciens (toujours bénévoles) qui iront les remonter en mode opérationnel sur place.
Les médicaments nécessaires au fonctionnement de l'hôpital de Myeik sont des dons de Tulipe, l'association des professionnels du médicament. Les gants chirurgicaux et les champs opératoires viennent de LE BIP qui nous a donné de quoi fonctionner pendant au moins un an. Des l'arrivée du containeur a Yangon les Birmans vont organiser le transfert vers Myeik par la voie la plus sure. Les mobiliers de salle d'opération et de réanimation et les équipements pour les salles d'accouchement ont été achetés à Yangon et le transport va être vraisemblablement organisé par voie maritime car la saison des pluies a commencé et les routes seront difficilement praticables.

Les travaux de rénovation ont commencé le 10 mai avec un calendrier par tranches de façon à permettre une continuité des soins. Là encore un certain nombre de matériaux de construction doivent être envoyés depuis Yangon mais l'objectif reste une inauguration des travaux le 28 octobre 2006. Le containeur de 40 pieds (instruments chirurgicaux et blocs) a été chargé le 25 juillet pour arriver le 8 septembre.
Au 1er août les travaux avancent normalement : les menuisiers et carreleurs mettent en état avant l'intervention des électriciens, les plombiers sont sur les chantiers des sanitaires et des postes d'infirmières et le bâtiment de la radiologie est en cours de finition.
Rappelons que l'hôpital général a 300 lits ; C'est un hôpital régional comprenant toutes les disciplines mais il n'y a pas beaucoup d'infirmières et surtout il n'y a pas assez de courant électrique : Nous allons installer un gros groupe électrogène et essayer de fournir du gazoil pour aider au fonctionnement de l'hôpital. Les deux  gros groupes électrogènes ont été achetés grâce a un don du Dr. Noelle MEYER. Des techniques nouvelles vont être introduites, ce qui réduira les temps de séjour et permettra d'augmenter le nombre de malades ayant accès aux soins.

Grâce à la Fondation Rainbow Bridge, l'ancien hôpital va devenir l'hôpital " mère et enfants " sauf pour la chirurgie qui se fera à l'hopital général. La gynécologie chirurgicale seule se fera à l'hôpital mère et enfants où les problèmes d'adduction d'eau et d'alimentation électrique sont en voie de résolution. Nous nous efforçons ainsi de mettre à niveau les conditions d'hygiène et de qualité des soins dans cette la ville de Myeik, premier port de pêche de la Birmanie et région de 400 000 habitants (où les envoyés du roi louis XIV abordaient pour aller au Royaume de Siam !).

Début octobre 2006 a été prise la décision de refaire la route d'accès à l'Hôpital Mère et Enfants, ce qui était un pari un peu fou en raison des conditions météo. Elles ont été contre nous mais les ouvriers birmans ont fait des prouesses : La nouvelle route, superbe, avec des drainages efficaces était prête le 28 octobre.

Durant tout le mois d'octobre près de 80 ouvriers avec un ingénieur ont travaillés, parfois même de nuit, car la mousson a duré jusqu'au 14 octobre avec des grosses pluies (rien ne séchait).

Les techniciens français, tous de l'Assistance Publique de Paris, venus pour la plus part sur leur vacances, ont dès leur arrivée revus tous les éclairages opératoires, les circuits de fluides médicaux et mis en service tous les appareils médicaux respirateurs, bistouris électriques etc. Dans la semaine qui a précédé l'inauguration, 6 salles d'opération avaient trouvé leur équipement complet en parfait état de fonctionnement.

L'Hôpital de la Mère et de l'Enfant compte désormais avec une salle de travail, une salle d'accouchement, une salle de néonatologie avec deux couveuses, une salle de radiologie et deux salles d'opération. Bien entendu le circuit d'eau prioritaire fonctionne, chaque poste d'infirmière a dorénavant l'eau 24/24 comme les salles d'opération et d'accouchement et une salle de récession des urgences nouvellement créée.



Le 28 octobre à 8 heures du matin, le ruban symbolique de l'inauguration a été coupé par le Président Franck Dargent et par Raphael accompagnés de Gérard.



Le gouverneur de la province, le ministre de la santé, le directeur général de la santé étaient présents, qui ont ensuite effectué une visite complète de l'hôpital.

Le 29 octobre, comme des cas de chirurgie orthopédique étaient trop complexes pour une opération à Myeik, nous avons convoyé, dans l'avion qui nous ramenait, deux enfants, une adolescente et un adulte pour être opérés a l'hôpital d'orthopédie de Yangon. Les frais de transport et de séjour étaient pris en charge par la Fondation Rainbow Bridge, inaugurant ainsi une procédure qui servira une vingtaine de cas par an.

Quelques photographies qui vous ferons toucher des yeux les conditions de notre action à Myeik et la somme de dévouements qui la rende possible. Ces autres photos (ici, les Dr Isabelle Mercier-Bellay et Jacques Lehouelleur) montrent nos missionaires à l'oeuvre.

En ce début d’année 2007, Avenir Finance et la Croix Rouge française viennent de s'associer au projet afin que l’alimentation continue (24H/24) en eau de qualité puisse être assurée dans les deux hôpitaux. Il s’agit d’apporter une réponse au triple et crucial problème des puits, des pompes et du gasoil pour les faire fonctionner. La solution est désormais en vue grâce à l’arrivée de ces nouveaux et puissants partenaires.

C’est fait en mai 2007 et c’est un sujet de grande satisfaction : Les puits réalisés dans les deux hôpitaux ainsi que les réservoirs accessoires et les pompes sont opérationnels.

Par ailleurs les travaux additionnels de carrelage des zones des couloirs et des extrémités des bâtiments sont terminés tant au sol que sur les murs de la maternité. Le carrelage du couloir en arrière des salles de travail et d'accouchement est totalement fait, les ventilateurs de plafond dans la salle de travail et dans la salle d'accouchement sont en place et fonctionnent apportant un peu de fraîcheur aux nombreuses femmes accouchant.

Du 10 mai au 1er juin 2007, le Dr. Patrice Scemama, chirurgien orthopédiste, accompagné d'un chirurgien birman a opéré des adultes et enfants (22 cas) et donné des consultations, aucun cas devant être opéré à Yangon n'a été décelé.

Du 10 novembre au 8 décembre 2007, le Dr. Ysabel Salmona, médecin généraliste a tendance pédiatrique, a séjourné à Myeik où elle a développé les consultations de pédiatrie et essayé de sélectionner des enfants atteints de maladies cardiaques afin de les faire voir au Pr. Daniel Sidi qui allait venir en décembre. Elle a aussi fait des consultations dans les orphelinats de la région tenus par les frères et sœurs catholiques.

Le professeur Daniel Sidi, professeur de cardiologie infantile et chef de service à l'Hôpital Necker a Paris est venu 3 jours du 2 au 5 décembre : il a vu une cinquantaine d'enfants (il avait apporté un échographe portable) et a pu ainsi sélectionner les enfants qui nécessiteront un traitement médical ou chirurgical. Le traitement chirurgical sera fait lors d'une prochaine mission.

Le Pr. Alain Patel, venu au début de novembre, a pu constater que l'Hôpital Mère et Enfants fonctionnait bien avec près de 50 naissances par mois dont 20 par césarienne. Les médecins de l'hôpital font des merveilles ainsi que toutes les infirmières. Il a été décidé de donner à tous les enfants dès leur arrivée des blouses de malades de couleur bleue seyantes et une femme a été engagée pour faire fonctionner ce système ; l’équipe de nettoyage des locaux fait très bien son travail. A la demande des médecins pédiatres une salle de jeux a été décidée au rez de chaussée de l'hôpital.
Ce fonctionnement satisfaisant de l’hôpital Mère et Enfants incite l’AMFA a en faire la tête d’un réseau de dispensaires autour de Myeik et sur les îles de la baie. Ce projet requiert la venue de nouveaux sponsors et partenaires en renfort de la Rainbow Bridge Foundation.

Une journée presque ordinaire à l'hôpital Mère et Enfants.

L’hôpital Mère et Enfants fonctionne très bien. Le Service de Pédiatrie est plein à 75% avec des pathologies très diverses. Les enfants sont tous en pyjamas de l’AMFA, les salles sont propres et la salle de jeux est très bien tenue. Des enfants atteints de maladies orthopédiques ont été traités sur place sauf deux dont l’état a nécessité qu’ils soient envoyés à Yangon. Des enfants atteints de maladies du sang ont été traités. Une fille de 13 ans, chez qui un ostéosarcome a été diagnostiqué, a été envoyée par avion à Yangon pour y subir des examens complémentaires et être traitée par chimiothérapie et chirurgie. Le Service de Gynécologue obstétrique est très actif ; les salles d’opération et d’accouchement sont propres. Nous avons décidé de réparer les fenêtres, les chassis et les portes, et également de repeindre les boiseries, tous les lits ainsi que la façade avant de l’hôpital qui a souffert des pluies.
L’eau coule 24h/24h.
Il y a un minimum d’électricité fournie par la ville et un frigidaire conserve les médicaments et les vaccins. Les équipes de médecins et d’infirmières semblent tenir parfaitement l’hôpital. L’équipe de nettoyage fait superbement son travail et l’ambiance générale est très bonne. La population a retrouvé confiance dans son hôpital.

A l’hôpital de Myeik en février 2009
A la même date une jeune opéréé de Myeick reprend espoir

Chaque année, la fondation Rainbow Bridge donne une subvention pour l'entretien et les travaux d’amélioration de l'hôpital.
En 2010, un incinérateur à déchets et des silos, pour seringues et équipements coupants ou piquants, ont été construits afin d'éviter la transmission du sida ou de l'hépatite aux employés de l'hôpital. Des poubelles de collecte ont également été installées.
Les peintures extérieures et intérieures sont refaites par tranches comme cela a été effectué pour les réparations de plomberie.
Une salle de jeux extérieure et couverte a été construite pour les enfants malades avec l’édification d’une enceinte de protection, ainsi qu’un garage à motos, déjà insuffisant.
Les salles d'opération et d'accouchement sont parfaitement entretenues et rénovées ; les équipements médicaux sont complétés par l'AMFA et les médicaments pour les enfants pauvres sont donnés par l'AMFA avec l'aide de TULIPE et, pour certains, de Rainbow Bridge. Pour 2013, il est prévu d’alimenter en oxygène les salles d'opération de la salle d'accouchement et de la salle pour les prématurés où deux couveuses ont été installés par l'AMFA.
Grâce à la fondation Rainbow Bridge, des enfants pauvres gravement malades peuvent être soignés sur place, voire même transportés a Yangon pour y être opérés.

À l'hôpital général de la ville, l'AMFA aide beaucoup le bloc opératoire et la salle de réanimation : rénovation, entretien et dons de nouveaux équipements dont un ensemble complet d'arthroscopie.

Les malades atteints de cataracte venant des îles, où l'AMFA fait vivre des dispensaires, viennent pour y être opérés grâce à l'aide de TOTAL Myanmar par la fondation Helen Keller.
Les cas graves, en provenance des îles et nécessitant une hospitalisation, sont pris en charge par l'AMFA lorsque les patients sont pauvres. L'AMFA aide beaucoup le service de traumatologie et orthopédie car le chirurgien, formé à Paris, est excellent.

2013 et 2014 :
L’hôpital a été entretenu, repeint, et des équipements ont été remplacés en salle d’opération.
La salle d’accouchement a été modernisée et des nouvelles tables installées.
La centrale d’oxygène, avec concentrateur et distribution sur trois sites (salle d’opération, salle d’accouchement et hospitalisation de trois lits) est fonctionnelle.
Une salle de néonatologie avec trois incubateurs a été installée, équipée et bien entendu reliée au réseau d’oxygène.
L’accueil des enfants et les salles de jeux sont toujours sous l’autorité des « Ma Ma » AMFA, de même que le nettoyage des zones sensibles.

2015 :
Soins aux enfants pauvres et, pour les cas graves, envoi à Yangon.
Réalisation d’une salle d’attente extérieure pour les familles avec toilettes attenantes ; les familles sont ainsi dorénavant à l’abri de la pluie et du soleil.
Le nombre d’accouchement est en augmentation.

Une mission du Dr Rémi CATABELLE a eu lieu pour mettre en place la détection des lésions précancéreuses du col de l’utérus.

2016 :
Grâce à l'aide constante de Franck et Raphaël Dargent, la présence de l'AMFA et de la Fondation se poursuivent et la collaboration avec la directrice des hôpitaux et avec les médecins est parfaite.
  • Des réparations et des opérations d'entretien ont eu lieu.
  • Création d'une grande salle d'attente pour les familles pour les abriter du soleil ou de la pluie.
  • Création de toilettes pour les visiteurs.
  • Remplacement de réservoirs d'eau.
  • Achat et installation d'un concentrateur d'oxygène et distribution de ce fluide en néonatologie, dans le bloc opératoire, dans la salle d'accouchement et dans trois lits d'hospitalisation.
  • Réfection de la plomberie.
  • Peinture de certaines zones.
  • Achats de petits équipements.
  • Extension de la néonatologie.
  • Création d'une zone d'isolement en pédiatrie.
  • Importants achats de spécialités pharmaceutiques pour traiter les enfants pauvres.
  • Traitement à Yangon de malades graves.
salle-d'attente-des-familles
Salle d'attente des familles.

Le programme de gynécologie : détection des lésions précancéreuses du col de l'utérus a été débuté et 4 missions ont déjà été effectuées. Actuellement le système fonctionne : salle de colposcopie et appareils de résection par cryothérapie. Les examens des seins des femmes sont pratiqués en préambule.

En 2017 :
Mission du Dr Rémi Catabelle pour la détection des lésions précancéreuses du col de l'utérus et la mise en fonction de l'appareil de cryothérapie. Au cours de cette mission de nombreuses femmes ont été détectées et ont pu être soignées.

Traitement d'enfants gravement atteints principalement de maladies hématologiques.

Quelques opérations de modernisation non envisagés par le Ministère mais nécessaires :
  • Remise en état de la centrale à oxygène.
  • Entretien de l'unité de prématurés.
  • Construction d'une salle d'attente pour les consultations externes.
  • Réalisation d'une unité de soins continus en pédiatrie.
  • Mise en place de fenêtres coulissantes dans les couloirs extérieurs où des lits avaient été mis.
Recrutement de deux ouvriers pour nettoyer les alentours des bâtiments.



© 2017 - AMFA-France