Accueil  |   Nos principes  |   Nos actions  |   Nos objectifs  |   Nos besoins  |   Nos donateurs  |   À propos  |     |   enFlag



LA FONDATION BRU


Depuis de très nombreuses annèes, grâce à la Fondation BRU, deux dispensaires ont été construits à Pasot et à Yay Kan Aw, et depuis ils sont entretenus et ravitaillés en médicaments.

Grâce à la Fondation BRU la grande épidémie de gale à Yay Kan Aw avait été éradiquée.

A Pasot la volonté de Nicole Bru a été de s'attaquer à l'enseignement en construisant et en rénovant les locaux de l'école et en prenant en charge des enfants pauvres jusqu'alors non scolarisés. Il y a également eu la création d'une école d'anglais ainsi que l'éducation scolaire "poussée" pour dix élèves méritants pour les aider à présenter l'examen Grade 11.

La Fondation BRU a également pris en charge l'amélioration de la salubrité du village :
  • Drainage de la rue principale puis revêtement de celle-ci.
  • Collecte et ramassage des ordures.
  • Nettoyage périodique du village.
  • Installation des toilettes dans les maisons avec création de fosses septiques.
Au dispensaire de Pasot il y a eu des missions de chirurgie, de médecine, de dermatologie, de dentisterie et enfin récemment de gynécologie pour apprendre à l'infirmières à détecter visuellement des lésions précancéreuses du col de l'utérus.

En 2016 le village de PASOT est vraiment devenu un village modèle : le village est propre, le dispensaire fonctionne bien et les jeunes progressent à l'école puis au "bachotage" à Myeick.

plan du village
Plan du village.

LE VILLAGE :
Tout ce qui a été réalisé en 2015 fonctionne et est bien entretenu. Des containers-poubelles supplémentaires ont été achetés. La remorque pour transporter les ordures sur les lieux d'incinération rend des services.

Quatre fois par semaine des équipes de nettoyage du village collectent les sacs, les bouteilles en plastique etc... L'installation des toilettes individuelles progresse et sera achevée en 2017. Des ruelles transversales reliées à la route principale ont été créées ou améliorées. L'année a été moins sèche et les puits ont permis à la population d'avoir une meilleure hygiène. Tout le programme prévu en 2016 a été réalisé.

Un pont a été construit par le Gouvernement pour relier le village à la terre ferme et permettre ainsi des liaisons routières avec Myeick. Cela constitue un grand progrès car jusqu'à présent les liaisons avec Myeick dépendaient entièrement de la marée.

Ce village de Pasot, toujours administré par le même Conseil Municipal, est vraiment un exemple pour toute la Région et son succès est entièrement due à la FONDATION BRU.




LE DISPENSAIRE :
Les locaux sont bien entretenus et les réparations prévues ont été effectuées. La fidèle infirmière et ses assistantes sont parfaites. La health-assistante de la province a été changée mais la nouvelle est bien. Deux missions de médecine et de chirurgie ont eu lieu avec des médecins français et birmans. Durant cette année plusieurs malades ont été envoyés à Myeick pour y être soignés. Ils sont adressés à Myeick soit lors des missions soit par l'infirmière. Les médicaments de TULIPE et ceux achetés à Myeick permettent de traiter toutes les pathologies. Le nombre d'accouchements est en augmentation.

En novembre le Dr Rémi CATABELLE, gynécologue, est venu examiner des femmes et montrer à l'infirmière et à ses aides les gestes à faire pour détecter les lésions précancéreuses du col de l'utérus. Cet enseignement a très bien réussi et un suivi est prévu afin de leur apprendre à détecter également d'éventuels cancers du sein. Nous envisageons d'étendre à d'autres villages ce programme articulé avec l'hôpital de Myeick.


L'ECOLE :
Mr U AUNG AUNG, homme chaleureux, dynamique et extrêmement compétent, en est toujours le directeur. Les locaux sont bien entretenus. Les quelques fuites sur les toits ont été réparées avant la nouvelle saison des pluies. La bibliothèque est bien fréquentée et de nouveaux livres et journaux sont régulièrement achetés. Le filtre de l'appareil donnant de l'eau potable est régulièrement changé. La cinquantaine d'enfants pauvres ont été pris en charge : uniformes, déjeuners et matériels scolaires (grâce à la Société BIC des stylos ont pu être distribués).



Les progrès en anglais sont importants. La professeur Mlle NAY YI LINN fait preuve, tout comme ses assistantes, d'un formidable professionnalisme : elle a des idées qu'elle sait appliquer et est adorée par ses élèves et la population. Le succès de son enseignement est à souligner et il faut reconnaître la parfaite réussite de cette jeune professeur.

Le programme de "bachotage" à Myeick de 10 élèves pauvres dans le but de leur faire obtenir le grade 11 (l'équivalent du bac) a eu un assez bon résultat puisque 5 étudiants ont été reçus. Nous espérons que les résultats de juin 2017 seront encore meilleurs.


ACTION D'UNE DENTISTE, LE DR PAMELA PASSERAT DE SILANS, QUI, AVEC SON MARI INGENIEUR, EST RESTEE 3 JOURS A PASOT AFIN D'EXAMINER TOUS LES ENFANTS DES ECOLES :
Le séjour à Myeick du Dr Paméla PASSERAT DE SILANS aura duré 12 jours à Myeick, dont 3 jours à Pasot à examiner les dents des enfants de l'école de Pasot, puis ensuite celles des enfants des orphelinats de l'APLOM : en tout près de 1.000 bouches auront été examinées à l'aide d'une lampe frontale et d'un abaisse-langue !



Cette mission a été très efficace et bénéfique pour les enfants car 90% d'entre eux avaient des caries mais aucun n'avait mal. Seuls les enfants ayant des caries sur leurs dents définitives ont été adressés au dentiste de l'hôpital de Myeick qui les a traités gracieusement, l'AMFA ayant acheté les produits d'obturation.

La dentiste a constaté que les enfants grignotent trop de sucre (notamment la "canne") et que le brossage n'est pas toujours fait avec une brosse à dent mais en utilisant la méthode traditionnelle à base de doigt & sel ou doigt & charbon qui est inefficace. Avec son mari ils ont fait de la prévention EHO (Enseignement à l'Hygiène Orale) afin d'expliquer aux enfants ce que sont les dents, l'importance d'avoir une dentition saine et comment s'en occuper (gestes, habitudes...) : à l'aide d'exposès, sur des grands panneaux qu'ils ont laissés dans les écoles, ils ont expliqué les techniques de brossage de dents avec une brosse à dent. Ensuite ils ont fait mimer aux enfants la technique par imitation de ce qu'eux-mêmes faisaient.

Il pourrait être utile de fluorer l'eau de boisson mais en évitant le surdosage.



Dans l'ile de YAE KAN AW l'infirmière en poste est assez compétente et a à traiter des pathologies similaires à celles du village de Pasot avec en plus des cas de gale car l'eau, en quantité insuffisante, est saumâtre. Une mission médicale s'y est rendue et a diagnostiqué quelques cas suffisamment graves pour les évacuer et les faire soigner à Myeick.

Comme chaque année après la mousson, il a fallu réparer et repeindre le dispensaire.




© 2017 - AMFA-France